Gamme Actuelle
Communiqués
Dossiers de presse

Mitsubishi Motors milite en faveur du développement de la voiture électrique en France
Mardi, 20 Décembre 2011

Saint-Ouen l’Aumône, le 20 décembre 2011 – Fort de son succès en Europe avec plus de 1600 i-MiEV vendues au cours des six premiers mois 2011, Mitsubishi Motors milite pour le développement de la voiture électrique en France.

 

 Dans son souhait de développer les véhicules électriques en France et afin de répondre aux collectivités locales pour qui l’écologie dans les transports en général et l’automobile en particulier est importante, Mitsubishi Motors vient de lancer en France une grande « opération séduction » auprès des maires de France afin de les inciter à acquérir une ou plusieurs voitures électriques.
 
Plus de 500 courriers ont ainsi été adressés aux mairies situées dans un rayon de 20 kilomètres autour des 20 concessionnaires dûment habilités à commercialiser et à entretenir l’i-MiEV (Limoges, Bordeaux, Toulouse, Chambéry, Toulon, Mulhouse, Tours, Saint-Etienne, Lille, Strasbourg, Saint-Ouen l’Aumône, Vitrolles, Bastia, Orléans, Angers, Rouen, Caen, Amiens, Melun, Meaux).
 
Cette opération, qui sera bientôt suivie par d’autres, a été mise en place sous l’impulsion de Jean-Claude Debard, Président de Mitsubishi Motors en France. Ce dernier souhaite en effet donner à la voiture électrique la place qu’elle mérite dans l’hexagone.
Il s’explique : « Tout le monde parle de se donner les moyens concernant le développement de la voiture électrique, mais dans les faits il ne se passe pas grand chose. Je suis convaincu qu’il faut employer les grands moyens si l’on veut voir des voitures électriques à chaque coin de rue : augmenter massivement le nombre de points de recharge publics, accorder la gratuité de stationnement pour les parkings en surface et souterrains et, dans les grandes villes, autoriser la circulation dans les voies de bus. Les voitures électriques sont facilement reconnaissables, cela ne devrait donc pas poser de problème ».
Et Jean-Claude Debard va encore plus loin : « Prenons exemple sur la Norvège et militons pour une TVA réduite sur les véhicules électriques ! ».
 
En effet, grâce à un gouvernement qui multiplie les incitations à l’achat de voitures électriques, le 6 décembre dernier Mitsubishi Motors Norvège annonçait la livraison de la 1000ème i-MiEV vendue depuis son lancement en janvier 2011. L’i-MiEV conforte ainsi sa position de leader du segment A dans ce pays (toutes motorisations confondues).

 

 

Conscient de l’importance de la diminution des émissions de CO2 dans le domaine des transports, Mitsubishi Motors prévoit à l’horizon 2015 le lancement d’une gamme complète de véhicules électriques et hybrides rechargeables.
 
Plus largement, dans son combat contre le réchauffement climatique et la dépendance au pétrole, Mitsubishi Motors poursuit ses recherches afin de développer des pièces automobiles « vertes » amenées à remplacer progressivement les pièces en plastique fabriquées à base de pétrole.

Cliquez ici pour remonter en haut de page